[ALERTES INFOS] Vendredi dernier, un homme s’est assis à côté d’une femme qui patientait dans le hall de la gare de Strasbourg. Il lui a tendu la main en lui adressant des paroles dans une langue qu’elle ne comprenait pas. La jeune femme, qui était occupée à se recoiffer, n’a pas vraiment prêté attention. C’est alors que l’individu lui a touché la poitrine. Puis il a posé ses deux mains sur ses cuisses, n’hésitant pas à les glisser sous sa jupe. La victime lui a tapé sur les mains pour le repousser, sans succès : il a recommencé aussitôt. Elle s’est levée et a menacé de crier. L’auteur des attouchements a été interpellé un peu plus tard alors qu’il se trouvait toujours à la gare.

« J’ai vu les tatouages, ça m’a paru extravagant, ça m’a plu », a indiqué le demandeur d’asile albanais, ce lundi, devant la chambre des comparutions immédiates du tribunal de grande instance de Strasbourg. Le prévenu âgé de 20 ans s’est confondu en excuses, promettant qu’un tel comportement ne se reproduirait plus.

Inconnu de la justice, il a été condamné à quinze mois de prison avec sursis et devra verser 800 euros de dommages et intérêts à la victime.

Source : Dernières Nouvelles d’Alsace