⚡?? Grande-Bretagne : Le « pire scandale pédophile de l’histoire du pays », des gangs de musulmans pakistanais ont violé jusqu’à 1000 « jeunes enfants blanches »

0
51181

[Alertes-infos] Des jeunes filles vulnérables issues de la « classe ouvrière blanche » sont « régulièrement » prostituées par des « réseaux sexuels » musulmans a déclaré une députée anglaise à l’adresse du gouvernement britannique.

Jusqu’à 1,000 victimes

La députée de centre-droit Lucy Allan a réagi après la publication d’un rapport révélant que jusqu’à 1,000 enfants ont été abusées dans sa circonscription de Bedford. Madame Allan a ajouté que les victimes auraient traitées différemment si elles avaient été « d’une autre origine » (1).

Un gang de criminels sexuels musulmans ont violé jusqu’à 1,000 jeunes filles blanches pendant près de 40 ans dans ce qui semble être le « pire » scandale d’abus sexuels de l’histoire du Royaume-Uni.

Les jeunes victimes de la ville de Bedford, dans le Shropshire, étaient droguées, battues et violées par un gang actif depuis les années 1980.

Les accusations semblent avoir été volontairement rejetées par les autorités, beaucoup des violeurs étant restés impunis tandis que des crimes identiques paraissent continuer dans le secteur, indique le Sunday Mirror (2).

Une famille entière brûlée vive par Azhar Ali Mehmood

Lucy Ann, qui a demandé précédemment une enquête du type de Rotherham où un réseau musulman avait également organisé le viol systématique de centaines de jeunes femmes blanches, a assuré que les dernières révélations sur la situation était « extrêmement sérieuses et choquantes ».

« Il doit maintenant y avoir une enquête indépendante sur l’exploitation sexuelle d’enfants à Telford de telle sorte que notre communauté puisse avoir une confiance absolue dans les autorités » a-t-elle déclaré.

Le cas d’une mère et de ses quatre filles a notamment été évoqué. Lucy Lowe, 16 ans, est morte aux côtés de sa mère Eileen et sa soeur Sarah, 17 ans, après que l’homme qui abusait d’elle ait mis le feu à leur domicile.

Le domicile de la famille Low après l’incendie meurtrier commis par Mehmood

Le coupable, le musulman d’origine pakistanaise Azhar Ali Mehmood, a été condamné à de la prison pour le meurtre de la famille Low mais jamais pour les terribles sévices commis contre cette jeune fille. Ce chauffeur de taxi avait ciblé pour la première fois Lucy en 1997. Elle avait accouché d’un enfant par la suite alors qu’elle n’était âgée que de 17 ans.

 Azhar Ali Mehmood

Une autre victime, qui a été droguée et violée collectivement par neuf hommes deux ans plus tard, a indiqué que l’assassinat de Lucy avait servi à envoyer un message aux autres filles si elles tentaient de parler.

La lycéenne, qui reste anonyme, a déclaré que cela l’avait mené à tenter de se suicider. « J’avais peur que ma famille meurt comme celle de Lucy. Je pensais qu’elle serait seulement en sécurité si je me tuais » déclare-t-elle au Daily Mirror (3).

Becky, 13 ans, exécutée par un véhicule

En 2002, une autre jeune fille a été tuée dans un accident de voiture non élucidé à Telford.

Becky Watson, 13 ans, a été tuée après l’accident d’une voiture dans laquelle elle se trouvait. L’accident avait été présenté comme un « maquillage ».

Il fut plus tard révélé qu’elle avait abusée, pendant deux ans, par un réseau alors qu’elle n’avait que 11 ans.

Dans son journal intime, elle explique comment elle était obligée de « coucher ici et là » avec ses bourreaux.

Sept hommes ont été emprisonnés en 2012 dans le cadre de l’Opération « Calice » de la police de Murcie Occidentale. Les frères Ahdel Ali et Mubarek Ali ont été arrêtés à cette occasion. Les forces de police déclarent que 100 jeunes filles ont été ciblées par ce réseau entre 2007 et 2009 uniquement.

La police avertie « une décennie auparavant » refuse d’agir

Des victimes âgées de seulement 13 ans étaient droguées et alcoolisées avant d’être prostituées par des proxénètes musulmans qui prétendaient être leurs « petits amis ».

Mubarek Ali

Les jeunes victimes étaient acheminées dans tout le pays dans le cadre de ce réseau. Mubarek Ali a été libéré en novembre 2017 après seulement 5 ans de prison.

La police avait été informée au moins une décennie auparavant, sans qu’elle n’intervienne. Une attitude extrêmement suspecte.

« Les filles comme Becky étaient traitées comme des criminelles. Je suppliais de l’aide mais j’avais le sentiment de n’avoir personne vers qui me tourner. Si les abus dont a été victime Becky avaient fait l’objet d’une enquête par les autorités, plus de jeunes filles auraient pu être sauvées de cet enfer » assure la mère de la jeune victime.

Sources :

(1) : http://www.bbc.com/news/uk-england-shropshire-43391605

(2) : https://www.mirror.co.uk/news/uk-news/britains-worst-ever-child-grooming-12165527

(3) : http://www.dailymail.co.uk/news/article-5487167/Telford-child-sex-scandal-involving-1-000-Britains-worst.html