Chemnitz (All.) : un Allemand de 35 ans poignardé à mort par un Syrien et un Irakien, 2000 manifestants en colère réclament le départ de Merkel

0
97577

Chemnitz – L’un des deux auteurs présumés de l’agression mortelle sur trois Allemands a déjà un casier judiciaire. L’Irakien âgé de 22 ans a été reconnu coupable de trafic de drogue et d’agressions.

Le Syrien de 23 ans, en revanche, n’a aucun casier judiciaire. Mais cela ne veut pas dire qu’il ne soit pas connu des services de police.

Ce qui est certain, c’est que l’Irakien et le Syrien n’ont pas agi pour se protéger. D’après le procureur, selon l’état actuel des connaissances, « aucune situation d’autodéfense pour les deux auteurs (du crime) ».

Le tribunal de district de Chemnitz a émis lundi un mandat d’arrêt contre les deux hommes. Ils sont accusés d’avoir poignardé « sans raison » trois Allemands dans la nuit de samedi à dimanche lors d’une fête municipale.

Un père de famille âgé de 35 ans est décédé des suites de l’attaque au couteau, deux autres Allemands ont été grièvement blessés.

JungeFreiheit.de

Près de 2 000 personnes se sont rassemblées. Cette manifestation intervient au lendemain d’une « chasse collective » aux immigrés dans la ville de Chemnitz.

Des milliers de sympathisants d’extrême droite se sont rassemblés lundi 27 août, dans la soirée, à Chemnitz sous haute tension. Cette manifestation intervient au lendemain d’une « chasse collective » aux immigrés dans cette ville de l’ex-RDA, dénoncée avec véhémence par Angela Merkel.

Thomas Wieder

@ThomasWieder

« Abschieben ! Abschieben ! » (Expulsions ! Expulsions !), scandent ces manifestants – ils sont plusieurs milliers – qui protestent contre « l’immigration de masse » ce soir à Chemnitz, au sud de la Saxe, rassemblés au pied de l’immense buste de Karl-Marx

« Merkel doit partir », scandaient certains manifestants, arborant des drapeaux allemands, du parti d’extrême droite AfD, et des pancartes telles que : « Arrêter le flot de demandeurs d’asile » ou « Défendre l’Europe ! ».

Thomas Wieder

@ThomasWieder

A , t-shirt « Rapefugees not welcome » – ou quand les réfugiés sont tout simplement assimilés à des violeurs…

Mot d’ordre de ce rassemblement organisé par le mouvement Pegida : exiger que le gouvernement allemand garantisse « la sécurité de ses citoyens » après le meurtre d’un Allemand de 35 ans vraisemblablement commis par deux jeunes étrangers, un Syrien et un Irakien.

Lord Molyneaux@Molyneaux_Lord

After « migrants » killed a German woman with knives in Chemnitz, Germany, a thousand protesters took to the streets to protest the country’s immigration policy. They are chanting « Wir sind das Volk » (We are the people/folk).

Le Monde


Les individus arrêtés sont un Syrien de 23 ans et un Irakien de 22 ans. Ils sont fortement soupçonnés d’avoir tué un Allemand de 35 ans et blessé grièvement deux autres hommes.

Merkur.de


Allemagne – Une violente altercation a eu lieu lors du festival de Chemnitz. Un assaillant a sorti un couteau et blessé grièvement plusieurs personnes, l’une d’elles, un Allemand de 35 ans, a succombé à ses blessures. La fête a été annulée.

Vers 15H, deux groupes d’hommes de différentes nationalités se sont affrontés et la situation s’est vite aggravée. D’après des sources qui n’ont pas encore été confirmées par la police, un groupe hommes est venu en aide à une femme agressée par l’autre groupe d’individus.

Lors de la rixe, trois Allemands (33, 35 et 38 ans) ont été grièvement blessés

Deux suspects de 22 et 23 ans ont été arrêtés.

La police n’a pas fourni de détails sur la nationalité des agresseurs.

Bild Stern.de