Ariège : excédée par le chant d’un grillon, une habitante appelle la police

0
118112

Ulcérée par le bruit d’un grillon qui l’empêchait de dormir, une habitante de Foix (Ariège), a appelé la police, dans la nuit de jeudi 13 à vendredi 14 septembre 2018. L’histoire.

C’est le pompon sur la Garonne (dont l’Ariège est d’ailleurs un précieux affluent). Après les cloches de l’église qui gênaient des Parisiens en vacances en Lozère en juillet, après le chant des cigales qui exaspérait des touristes dans le Var en août, voilà l’épisode de septembre 2018 : un grillon qui ulcère une habitante, en Ariège.

« Une alarme » qui dérange

L’affaire est rapportée par La Dépêche : dans la nuit de jeudi 13 à vendredi 14 septembre 2018, peu avant 5 heures du matin, une habitante de la rue Tournière, à Foix (Ariège), n’en peut plus et décroche son téléphone. Cette fois, contrairement aux épisodes de la Lozère et du Var, elle n’appelle pas le maire, mais le commissariat de police. En cause ? « Une alarme » qui retentit en boucle chez un voisin, et qui l’empêche de dormir.

Un autochtone bien connu

Rondement dépêchées sur place, les forces de l’ordre n’ont rien trouvé en guise d’alarme, si ce n’est le bruit strident d’un autochtone, bien connu dans le sud de la France, au même titre la cigale : un grillon, « qui chantait fièrement sur le mur adjacent », précise le quotidien régional.

Une petite vidéo de ce joli chant :